3 déperditions d’énergie dans les organisations

//3 déperditions d’énergie dans les organisations

Il existe trois grandes déperditions d’énergie collective au sein des organisations :

  • l’énergie dépensée en vain, au détriment du résultat, à cause du manque de cohésion et de coordination entre les personnes et les services. On l’appellera l’énergie d’entretien, parce que c’est l’énergie que l’on doit consommer au détriment de la tâche réelle pour s’entretenir et se maintenir concentré sur sa tâche, malgré les mal vécus individuels, les tensions interpersonnelles et les frictions inter services.
  • l’énergie inutilisée par manque de mobilisation de la motivation individuelle. On l’appellera l’énergie latente, parce que c’est une énergie qui reste latente, inactive, mise de côté par chacun, pour être employée pour d’autres activités jugées plus gratifiantes et, de fait, plus mobilisatrices que les missions professionnelles.
  • l’énergie détournée de la cible visée par manque de clarté sur cette dernière (stratégie mal connue, ou cap qui change trop souvent). On l’appellera l’énergie dispersée.

(Nota : les noms donnés à ces 3 pertes d’énergie proviennent d’un travail d’Olivier Devillard, avec qui j’ai été associé pendant 7 ans. Voir son livre : « Dynamiques d’équipe » – Editions Dunod)

A votre avis, dans une entreprise, quelle est la somme des énergies ainsi perdues, si on totalise : l’énergie latente, l’énergie d’entretien et l’énergie dispersée ? Il n’est pas rare qu’après un examen approfondi, nos clients réalisent qu’ils ne disposent que d’un tiers de l’énergie disponible, ainsi que l’indique une étude Gallup !

Voyez plutôt par vous-même :

  • Réduire les déperditions d’énergie d’entretien : Vos collaborateurs sont-ils parfaitement coordonnés, ont-ils de bonnes relations humaines entre eux dans toutes les équipes, les interfaces entre services sont-elles optimisées ? (voir séminaire entre équipes). Les réunions sont-elles suffisamment brèves, efficaces et stimulantes ? Avez vous fait en sorte que les mails soient courts, factuels, et bien ciblés sur les seuls destinataires concernés (afin de ne pas emboliser les boites mails, et envenimer les relations à cause de l’escalade des « scuds électroniques ») ? A votre avis, n’y a-t-il pas là une source conséquente d’énergie qui est mal employée (à se méfier, à se protéger et se couvrir, à se défendre) au détriment de la pure action orientée clients ?
  • Réduire les déperditions d’énergie latente : Enfin, comment être certain que les collaborateurs sont pleinement motivés et que leur travail leur permet de mobiliser pleinement cette motivation ? Trouvent-ils bien tous les moyens de se dépasser et de s’épanouir dan leur travail ? Là encore, beaucoup de nos clients (organisations ou équipes) reconnaissent qu’ils souffrent d’une déperdition trop importante sur ce point !…
  • Réduire les déperditions d’énergie dispersée : Votre stratégie est-elle suffisamment connue, et suffisamment reconnue, pour que chacun y adhère et s’en serve pour arbitrer ses décisions au quotidien, afin que toutes les forces de l’entreprise convergent ? Vos collaborateurs connaissent-ils tous les objectifs majeurs de l’entreprise et leur déclinaison à leur plan, ainsi que les actions stratégiques au service de ces objectifs ? Adhèrent-ils et comprennent-ils le sens profond de tout cela ? Etes-vous certain que les managers s’assurent à tous les niveaux que chaque collaborateur, équipe, service, vise bien la même cible, en faisant passer l’intérêt collectif avant ses avantages personnels ?  A combien estimeriez-vous le gain d’énergie qui serait possible pour l’organisation, en  « serrant un peu les boulons » de votre système de visée ?

 

 

 

By | 2017-07-22T10:44:48+00:00 29/09/2017|Psychologie & Neurosciences|0 Comments

About the Author:

Paul Devaux
Après un passage « rapide » en école de commerce (Sup de Co Tours), Paul est formateur et Coach depuis une vingtaine d'années. Il dirige le Cabinet Orygin depuis 2006. Il pratique un accompagnement chaleureux et incisif, qui crée l’alliance et bouscule en douceur le cadre de référence de ses clients. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également superviseur de Coachs. A titre personnel, Paul Devaux pratique le Qi Gong, la méditation et le yoga depuis de nombreuses années, ce qui participe du recul dont il essaie de faire profiter ses clients. PAUL DEVAUX : 06.10.56.14.96

Leave A Comment