Choisir un bon coach

//Choisir un bon coach

Qu’est-ce qui fait qu’un client va choisir un bon coach plutôt qu’un autre, vous plutôt que vos confrères (également prescrits par les RH), à l’issue de la séance exploratoire ?

Un parcours du combattant pour le coach

  • D’abord il faut vous faire connaître en tant que coach pour être sollicité un jour pour un coaching…
  • Ensuite, il faut convaincre, et plaire aux RH prescripteurs de coaching
  • Enfin, vous serez peut-être invité à aller « faire la danse du ventre » devant le bénéficiaire du coaching, qui devra choisir un bon coach, vous ou l’un des 2 autres coachs avec lesquels vous êtes probablement en compétition ! (Voir l’article : « Vivre du coaching« )

Comment le client va-t-il choisir un bon coach qui lui convienne ?

A priori, vos deux confrères ne sont pas moins bons que vous, puisqu’ils ont été sélectionnés par le même RH.

Le client est-il un spécialiste du coaching, pour savoir choisir un bon coach, objectivement ? Comment pourrait-il identifier en une heure lequel est le plus compétent entre trois professionnels sérieux, dont il ne comprend d’ailleurs pas encore très bien le métier ?

Si, pour l’aider à choisir un bon coach, vous commencez par poser le cadre (en précisant que votre travail n’est pas tant de guider que d’accompagner, que vous tendez le miroir, avec des feed-backs, des reformulations, des questions, des étonnements de candide, et parfois des confrontations impertinentes),  vous risquez de le perdre, car vous ne serez plus en posture de coach miroir, vous prendrez une posture de pédagogue qui explique… Et cela n’illustrera pas votre talent de coach ! (mais des fois, ça marche…parce que cela a rassuré cette personne eut-être.)

Comment le client va-t-il choisir un bon coach à votre avis ?

  • celui ou celle qui est le ou la plus confrontant (e) ?
  • celui ou celle qui a le plus d’expérience dans son domaine ?
  • celui ou celle qui lui donne le plus envie, lui inspire le plus confiance (mais envie de quoi, confiance en quoi au juste…) ?
  • celui ou celle qui est le ou la plus rassurante ?
  • le plus sympa ou la plus jolie, celui ou celle qui lui fait le plus penser à son papa ou sa maman (ou l’inverse) ?

C’est différent à chaque fois ! Chaque client a sa propre représentation initiale de ce qu’est le coaching et a sa propre manière de ressentir et choisir un bon coach selon ses critères subjectifs. D’ailleurs, si vous le coach, vous étiez à la place du client, que l’on vous prescrive un coaching et qu’on vous présente trois professionnels : sur quels critères choisir un bon coach ? Vous choisirez sûrement au « feeling » (mais feeling de quoi ?…. mystère !).

Pourquoi êtes-vous choisi par le client ?

 

choisir un bon coach

Youpiii, c’est vous qui avez été choisi (e) !

 

Au début, je demandais pourquoi les gens me choisissaient quand j’avais cette chance. Et les réponses ont été tellement différentes les unes des autres, qu’on aurait dit que chacun de mes clients avaient rencontré une personne différente. C’est logique : avec chacun on est différent, parce qu’on s’adapte. Et par ailleurs, chacun nous voit à partir de son propre prisme.

Les clients m’ont donné des feed-back aussi différents que :

  • « je vous ai trouvé sympathique » ou bien « je vous ai choisi parce que vous m’avez semblé très différent de moi »
  • « avec vous je me suis senti écouté et profondément compris » ou au contraire « vous ne m’avez pas laissé m’enliser dans un exposé long de mon contexte, vous m’avez tout de suite fait travailler sur moi-même… »
  • « j’ai l’intuition que vous allez me challenger plus que les autres coachs » ou au contraire « avec vous je me suis sentie en confiance, et justement j’ai surtout besoin de me sentir respectée »
  • « je peux pas vous dire pourquoi, mais cela a été tout de suite évident pour moi… » ou encore « je n’arrivais pas à me décider, j’ai demandé l’avis de ma RH… »

Allez y comprendre quelque chose !

Pourquoi les uns me choisissent et les autres pas, c’est leur responsabilité à eux. La mienne c’est juste de me concentrer sur l’excellence de mon coaching !

Vous présenter sous votre meilleur aspect ?

Dîtes-vous que :

  • Des opportunités comme celle-ci, il y en aura beaucoup d’autres…
  • C’est un jeu, le jeu de la vie. Entrez-y comme dans une danse, gratuitement, sans attente, sans espoir et sans crainte
  • Mais surtout, il n’y à justement : rien à se dire ! Vous avez juste à faire votre boulot de coach, complètement, maintenant, sans espace pour des pensées ou des émotions parasites. Donc pas de bavardage intérieur : action ! Le résultat ne dépend pas de vous, en fait. Ce qui dépend de vous, c’est juste d’être vrai, maintenant, avec cette personne…. Comment ? En faisant du bon coaching, tout de suite !

En fait, le problème n’est pas d’être choisi comme coach, mais d’offrir une Présence authentique.

Pour qu’il y ait relation entre le client et vous, il faut déjà que, vous, soyez là, présent à vous-même et à l’autre. La seule manière d’y parvenir est de ne pas vous soucier du résultat de la rencontre. Concentrez-vous juste sur « maintenant », en offrant le meilleur coaching possible, tout de suite. C’est tout…

 

choisir un bon coach

Lâchez prise sur le résultat et : Soyez vous-même, maintenant !

 

Paul Devaux 06 10 56 14 96

 

By | 2017-12-22T23:43:28+00:00 22/12/2017|Management & Organisation|0 Comments

About the Author:

Paul Devaux
Après un passage « rapide » en école de commerce (Sup de Co Tours), Paul est formateur et Coach depuis une vingtaine d'années. Il dirige le Cabinet Orygin depuis 2006. Il pratique un accompagnement chaleureux et incisif, qui crée l’alliance et bouscule en douceur le cadre de référence de ses clients. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également superviseur de Coachs. A titre personnel, Paul Devaux pratique le Qi Gong, la méditation et le yoga depuis de nombreuses années, ce qui participe du recul dont il essaie de faire profiter ses clients. PAUL DEVAUX : 06.10.56.14.96

Leave A Comment